CONSOLES DE JEUX

consoles

Afin de pouvoir lire vos copies de sauvegarde (copies de vos jeux originaux), votre console doit être modifiée matériellement ou logiciellement. Dans les 2 cas, la modification devra être la plus sure possible afin d’éviter de mauvaises surprises lors de l’utilisation de la console ou des mises à jours. Je ne vous propose ici que des modifications 100% sure, qui ont fait leurs preuves et bien évidement testées sur mes propres consoles !!!

Une fois la modification de votre console terminée, je vous invite à venir la récupérer, là, un nouveau test sera effectué en votre présence pour contrôler que tout fonctionne comme convenu. Je vous expliquerais également ce qu’il faut faire et ne pas faire avec une console modifiée. Par la suite je reste toujours joignable pour des questions complémentaires !

 

 PS3

 

ps3-vs-playstation3slim

Pour profiter de vos copies de sauvegardes sur PS3, la console doit être downgradée. Si la version du firmware est inférieur à 3.56 alors la modification reste simple et est possible logiciellement. Par contre, si la version firmware est supérieur à 3.55 alors le downgrade est possible mais uniquement matériellement via un programmateur de NOR/NAND.

A ce jour, toutes les consoles SONY PS3 ne sont pas modifiables, seules certaines sont compatibles. Voici donc la liste des modèles éligibles à la modification :

Modèles FAT :

  • CECHAxx
  • CECHBxx
  • CECHCxx
  • CECHExx
  • CECHGxx
  • CECHHxx
  • CECHJxx
  • CECHKxx
  • CECHLxx
  • CECHMxx
  • CECHPxx
  • CECHQxx

Modèles SLIM (DateCode inférieur 1A) :

  • CECH20xxA
  • CECH20xxB
  • CECH21xxA
  • CECH21xxB
  • CECH25xxA
  • CECH25xxB

Les modèles Slim 3000 et super slim 4000 peuvent être modifiés mais uniquement avec un ODE (Optical Drive Emulator) comme la puce 3K3y, l’E3 ODE ou le Cobra ODE. Cette modification permet le lancement des jeux depuis un disque dur externe USB.

Le downgrade PS3 comprend :

  • Démontage et dépoussiérage de la console
  • Remplacement de la patte thermique Artic Silver
  • Dump du firmware original (une copie sera envoyé par email)
  • Modification / downgrade en Custom Firmware (CFW Rogero, CFW Habib etc..)
  • Installation de la dernière version du manager MultiMan

 

ps3soudure1 ps3soudure2ps3soudure4ps3soudure3

 

 

WII

nintendo-wii

Le hack Wii est très stable depuis quelques temps maintenant, les jeux peuvent être copiés sur un support externe USB comme une clé USB ou un disque dur USB. Une fois la console modifiée et l’USB Loader installé, les jeux contenus sur le support USB apparaitront sous forme de jaquette à l’écran :

Points forts :

  • Utilisation simple et transparente (en 2 clics vous pouvez déjà jouer)
  • Choix des jeux directement depuis l’écran
  • Nombreuses présentation possible
  • 100% des jeux supportés
  • Un seul support USB pour contenir tous vos jeux
  • Possibilité de copier les jeux originaux depuis le lecteur de la Wii directement sur le support USB

 

Point faible :

  • Une mise à jour officielle efface ce hack et remet la console comme à l’origine, la modification doit être refaite. Heureusement une option permet de bloquer/interdire les mises à jour donc pas de soucis !

 Le hack Wii comprends :

  • Mise à jour de votre console avec la dernière version de firmware ( actuellement 4.3E V2)
  • Installation de l’homebrew channel (chaine qui permet de lancer des utilitaires / émulateurs / jeux depuis la carte SD)
  • Sauvegarde du firmware original sur carte SD
  • Installation des dernières versions de custom IOS
  • Installation de la chaine raccourci USB Loader directement sur le bureau de la console (seulement 2 clics et vous pouvez déjà jouer ! )

 

 

Wii U

nintendo_wii_u_1

Pour le moment aucunes copies de jeux Wii U ne peuvent être lues sur la console. En revanche, les copies des jeux Wii ont la possibilité d’être lancés en mode Virtual Wii. Le principe est le même que sur la Wii avec l’USB Loader. Toutes les caractéristiques et possibilités sont donc les mêmes que sur Wii.

 

 

Xbox 360

xbox_360 console

Il existe trois types de modification sur la Xbox360. Toutes ne sont pas compatibles suivant les séries de consoles/version firmware.

Première possibilité : le Flash du lecteur

Avant de flasher le lecteur il faut tout d’abord lire le firmware original et en extraire la clé unique. Une fois cette clé extraite et injectée dans un firmware non-officiel, le lecteur peut être flashé. Le flash permet la lecture de vos copies de sauvegarde sur DVD double couche. Pour assurer un maximum de compatibilité dans la gravure, il est conseillé de graver ses jeux avec un graveur flashé en burnermax, voici quelques modèles compatibles :

  • ASUS DRW-24B3LT
  • ASUS DRW-24B3ST
  • ASUS DRW-24B1LT
  • ASUS DRW-24B1ST
  • Dell PLDS DH-16ABS
  • HP DVD1270i
  • HP DVD1260i
  • Lite-On iHAS122
  • Lite-On iHAS322
  • Plextor PX-L890SA
  • TEAC DV-W524GSB

Deuxième possibilité : La Puce Xkey

La puce Xkey s’intercale entre la carte mère de la console et son lecteur. Cette puce va émuler le lecteur et ainsi permettre de lire les jeux aux formats .ISO depuis un support USB externe comme une  clé ou plus pratique, un disque dur USB. Les jeux doivent simplement être copiés dans un dossier nommé « GAMES ». La sélection des jeux se fait via une télécommande déportée ou directement depuis le dashboard de la console. C’est le système le plus simple à utiliser et à mettre à jour. Cette puce est compatible (pour l’instant) avec le jeu en ligne, la connexion au Xbox Live est donc toujours possible.

Dernière possibilité : La puce Glitch (ou Reset Glitch Hack)

La puce glitch c’est le moyen d’exploiter sa console à 100% : Utilisation des backups PAL/US/JAP, installation possible des DLC (addon, patch correctif etc..) et des jeux Xbox live arcade, possibilité de lancer des homebrew  comme des émulateurs et tout code non signé. Revers de la médaille, le jeu en ligne n’est plus possible sous peine d’être banni du Live par Microsoft. Une alternative existe si vous souhaitez vous connecter : XLink Ka Evolution VII

Le fonctionnement (sans rentrer dans les détails) : La puce installée dans la console va, au démarrage, envoyer une salve d’impulsions électrique au processeur, le but étant de le planter pour lui faire accepter un CB modifié, cette attaque ne fonctionne pas à tous les coup mais elle va se répéter jusqu’à la prise de contrôle de la console et le lancement du Xell (Xenon Linux Loader) voila pourquoi les temps de boot peuvent être très rapide (de l’ordre des 10 secondes) mais peuvent également passer au dessus d’une minute.

Le Reset Glitch Hack ne s’installe pas de la même façon en fonction du type de console (Fat ou slim), du type de carte mère embarqué (Trinity, Corona etc..) ou encore de la version du Dashboard installé. Les nombreuses puces Glitch peuvent elles aussi réagir de façon différentes voila pourquoi rien ne peut être prévus à l’avance.

Le Reset Glitch hack comprends :

  • Démontage et dépoussiérage de la console
  • Dump du firmware original (une copie sera envoyé par email)
  • Modification et écriture de la nouvelle Nand hackée
  • Mise en place et soudure de la puce Glitch (Coolrunner, Squirt ect..)
  • Test et optimisation des temps de démarrage
  • Installation d’un dashboard alternatif permettant le lancement des jeux depuis le disque dur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.